Les sirènes dans les légendes grecques


Dans l'Odyssée, les sirènes ont tenté de séduire Ulysse

Les sirènes sont les filles du dieu-fleuve Acheloos et de Melpomène la Muse de la tragédie. Elles symbolisaient les âmes des morts.

Au départ, dans la mythologie Grecque, les sirènes sont des êtres mi-femmes, mi-oiseaux. Elles volent au-dessus de la mer et chantent pour attirer les marins et les faire se noyer.

Les sirènes sont au nombre de trois, mais certains en citent beaucoup plus. Une joue de la lyre, l'autre de la flûte et la troisième chante.

C'est Homère qui le premier mentionna les Sirènes dans son Odysée. La légende racontant que Ulysse se fit attacher au mat de son navire et que les rameurs s'étaient bouchés les oreilles avec de la cire.

Orphée, dont la voix et le son de sa lyre fut plus puissante que celle des Sirènes sauva l'Argo, le navire de Jason et les Argonautes.

Photo d'une statue de sirène

Si les Sirènes devaient échouer dans une de leur mission, elles devaient mourir. Elles se figèrent en rocher.

Cependant l'une d'entre elles, Perthénopé, se jeta à la mer. Son corps fut retrouvé et on érigea en son honneur un tombeau qui fut le premier monument de Naples.