Les Sibylles sont des prêtresses


Une sibylle a le don de la prophétie

Les Sibylles, dans la mythologie Grecque ou Romaine, étaient des prêtresses, une femme ayant reçu du dieu Apollon le don de la prophétie.


Elles vivaient dans les grottes et près des fleuves. Les Grecs ne parlent que d'une seule, Érythréenne Hérophile ayant prédit la guerre de Troie.

Plus tard on comptera dix sibylles, la Sarmienne, la Troyenne, la Phrygienne, la Cimmérienne, la Delphienne, laCurnéenne, la Libyenne, la Tiburtine et la Babylonienne.

Dans la mythologie Romaine, la plus importante est sans aucun doute la Sibylle de Cumes, Delphobé, à qui Apollon avait promis de lui accorder ce qu'elle désirait.

Delphobé fit le voeu de vivre autant d'années qu'il y avait de grains dans une poignée de sable, ce qui lui fut accordé. Elle omit de demander aussi l'éternelle jeunesse, ce qui fit qu'elle se dessécha et demanda à mourir, ce qui ne lui fut pas accordé.

On raconte qu'elle guida Énée, prince Troyen, dans le monde des enfers, afin qu'il rende visite à son père Anchise.

Elle apparut à Tarquin le superbe, septième roi de rome et lui offrit neuf livres de prophéties. Mais Tarquin refusa de payer le prix. Elle en brûla trois et lui offrit les six autres, mais encore il refusa.

La sibylle en brûla trois autres et Tarquin acheta les trois livres restants. Ils furent mis dans le temple du dieu Jupiter à Rome afin de pouvoir les consulter en cas de danger.