Les nymphes dans la mythologie grecque


Une nymphe n'était pas immortelle, mais avait une longue vie

Les Nymphes étaient les filles de Zeus, elles représentaient les forces de la nature, soient les eaux et la végétation.

Les Naïades étaient les nymphes des sources
Les Néréïdes, nymphes de la mer
Les Oréades nymphes des montagnes
Les Dryades nymphes des arbres
Les Hamadryades nymphes du chêne

Elles étaient d'une grande bonté et protectrices de la jeunesse, des jeunes filles et des fiancées. Elles étaient belles, élégantes et séduisantes, parfois au service de grandes divinités grecques, comme Artémis, ou d'autres nymphes d'un rang supérieur.

Elles n'étaient pas immortelles mais elles avaient une longue vie et pouvaient se marier avec un mortel et beaucoup de Héros furent engendrés par ellles. Certaines d'entre elles se sont signalées dans la mythologie.

Amalthée fut la nourrice de Zeus, la nymphe Plouto donna naissance à Tantale dont celui-ci était le père. Le dieu Apollon tomba amoureux de la nymphe Daphné qui se changea en laurier.

Argyre amoureuse de Sélemnos, jeune et beau, mais plus tard le délaissa. Il mourut de chagrin mais Aphrodite le changea en rivière dont l'eau faisait oublier l'amour.

Chloris amante de Zéphyr, gérait l'épanouissement des fleurs au printemps.

Samalcis qui devint amoureuse d'Hermaphrodite et demanda aux dieux d'unir leurs deux corps en un seul.

Syrinx poursuivie par Pan se changea en roseau. Pan prit alors une brassée de roseaux et en fabriqua une flute appelée "flûte de Pan".

En Grèce on vouait aux nymphes un culte et on construisait en leur honneur de petits temples au bord d'une source ou au bord de la mer.