Marsyas fut écorché vif


Marsyas défia Apollon dans un concours de musique

Marsyas était un Silène de Phrygie. Il était prêtre et accompagnait la déesse Cybèle dans ses voyages.


La déesse Athéna avait fabriqué une flûte avec des os de cerf et en avait joué lors d'un banquet. Les dieux furent charmés par sa musique, mais elle s'aperçoit que les déesses Héra et Aphrodite se moquent d'elle.

S'étant vue dans le miroir d'un étang alors qu'elle en jouait, elle constata que son visage se déformait. Athéna en colère jette la flûte loin d'elle.

Marsyas passant par là, trouve la flûte et essaie d'en jouer. Il s'aperçoit que la flûte joue toute seule la musique d'Athéna.

Fier de sa trouvaille, il défie Apollon le dieu de la musique dans un concours à l'issue duquel le gagnant ait tous les droits sur le vaincu. Apollon exige que Marsyas joue de la flûte à l'envers et chante en même temps, ce qui est bien sûr, impossible.

Marsyas est perdant, et Apollon l'attache à un arbre et l'écorche vif. Le sang de Marsyas se répand et forme un fleuve qui prendra son nom.

Apollon suspend les restes de Marsyas devant l'entrée de la cabane où le concours a eu lieu pour servir de leçon à qui voudrait le provoquer.