La mythologie grecque


La mythologie grecque

La mythologie grecque est bien différente des précédentes, comme la mythologie égyptienne, car elle est beaucoup plus fondée sur des réalités.


Naturellement Pégase le cheval ailé n'est pas réel, mais son étable était dans une ville bien réelle. Cela permettait de rendre les histoires plus compréhensible et vraisemblable pour certains.

Les grecs ont créé des dieux d'apparence plutôt humaine, encore pour faciliter la compréhension et éliminer les dieux aux apparences inhumaines qui faisaient partie des mythologies plus anciennes.

Avant, les dieux étaient faciles à reconaître, car les divinités avaient habituellement un corps inhumain, comme le sphinx par exemple. Mais les Grecs ont préféré utiliser des dieux plus humains et ainsi rendre leur mythologie plus facile à comprendre et imaginer.

Il y a des êtres imaginaires, comme les centaures, les cyclopes et bien d'autres. Mais la mythologie grecque est de beaucoup plus réaliste que celles qui la précédaient.

Les déesses grecques ont habituellement l'apparence de belles jeunes filles, et certaines sont même en compétition pour porter le titre de la plus belle. Les dieux grecs sont eux aussi, en général, des hommes de belle apparence.

Les dieux et déesses ont eu des histoires amoureuses avec des mortels, et le résultat est souvent un demi-dieu. C'est souvent un humain qui a des dons ou aptitudes hors de l'ordinaire.

La mythologie Grecque fut en grande partie adoptée et assimilée à la mythologie Romaine. Dans bien des cas, les histoires des dieux et héros romains sont carrément similaires, les noms sont différents, mais les légendes sont semblables.

Les titans, déesses, dieux... avaient souvent des impulsions bien humaines, comme l'amour, la haine, la vengeance. Les histoires de guerres entre les titans et les dieux, ou les histoires d'amour qui attire la jalousie d'une déesse rivale, montre bien leurs sentiments souvent humains.

Les grecs ont donc créé leur mythologie pour qu'elle soit plus réaliste, et afin qu'elle s'ajuste au nouveau monde plus civilisé et ainsi être plus utile pour exprimer des morales, comme le talon d'Achille. La mythologie grecque a été connue en parti grâce aux écrits de Homère.