Cybèle, déesse romaine de la fécondité


 

Cybèle est la déesse de la fécondité pour les Romains

Cybèle est la déesse de la fécondité chez les Romains. Son royaume était la nature, les sources et les fontaines.

Elle était l'épouse de Saturne mère de Jupiter, de Neptune et de Pluton. Originaire de Phrygie les Romains la considéraient comme la Mère des Dieux.

L'histoire dit qu'elle fut abandonnée sur une montagne et nourrie par des lions et des léopards.

A sa naissance cet enfant était hermaphrodite, c'est-à-dire qu'il possédait le sexe masculin et féminin. Les dieux l'émasculèrent et en firent la Déesse Cybèle que nous connaissons.

Elle se déplaçait sur un char tiré par des lions ou des panthères.

Amoureuse d'un jeune Phrygien du nom de Attis, abandonné enfant dans les roseaux, Cybèle le découvrit et il devint son amant. Il était berger et dieu de la végétation.

Cependant Attis devint amoureux à son tour d'une nymphe du nom de Sagaritis et Cybèle folle de colère, fit périr la nymphe et frappa Attis de folie.

Attis submergé par la douleur s'émascula pour se punir de sa trahison. De son côté, Cybèle prise de remords le changea en pin.

Cybèle est l'équivalent de la déesse Rhéa chez les grecs.